Accueil du portail

Baccalauréat séries ES et L : épreuve facultative d'informatique et création numérique en série ES et L

Une nouvelle épreuve facultative d'informatique et création numérique en série ES et L entre en vigueur à compter de la session 2018.

Les objectifs et les modalités de la nouvelle épreuve facultative

L'épreuve facultative d'informatique et création numérique a pour objectif d'évaluer les acquis et aptitudes du candidat (notions informatiques élémentaires, manipulations logicielles, enjeux épistémologiques ou sociétaux, etc.) en lien avec le programme du cycle terminal .

Elle consiste en la présentation d'un projet de création numérique réalisé collectivement par un groupe d'élèves. Cette évaluation se déroule pendant le temps scolaire dans l'établissement de formation du candidat

L'évaluation est réalisée par une commission composée de deux enseignants dont un, au moins, aura suivi et formé l'élève pendant l'année.

À la date fixée par le ou par les professeurs chargés de l'enseignement facultatif informatique et création numérique, les candidats se présentent à l'épreuve munis d'un « dossier-projet » qu'ils ont élaboré en commun. Celui-ci sert uniquement de base à l'épreuve et n'est pas évalué en tant que tel.Durée (modulable selon la taille du groupe, sur la base de 15 minutes par candidat).

L'épreuve est composée de deux parties qui se déroulent consécutivement

Elle est notée sur 20 points.

L'épreuve consiste en une soutenance orale qui se décompose en deux temps :

  • dans un premier temps, le groupe de candidats (ou le candidat) présente le projet de création numérique réalisé (durée maximale : 10 min par candidat) ;
  • dans un second temps, un entretien avec les deux membres de la commission permet d'interroger chaque candidat sur sa contribution personnelle au projet (durée maximale : 5 min par candidat).

Textes de référence

Le programme d'enseignement facultatif d'informatique et création numérique

Consultez le programme d'enseignement facultatif d'informatique et création numérique en classe de première des séries générales et en classe terminale des séries ES et L :

L'arrêté du 16 juin 2016 (paru au BOEN n° 29 du 21 juillet 2016) entre en application à la rentrée de l'année scolaire 2016-2017 pour les classes de première et à la rentrée de l'année scolaire 2017-2018 pour les classes terminales ES et L.

L'enseignement est organisé en une progression d'activités, permettant la découverte de notions, principes et objets (logiciels, environnements, langages, objets techniques). Les activités visent à acquérir les notions et principes fondamentaux qui s'organisent autour de deux axes : la numérisation de l'information (approche analogique et approche numérique, intérêt de la représentation binaire, principes de codage des textes, des images et des sons) d'une part, et, d'autre part, l'algorithmique et la programmation (méthode algorithmique de résolution d'un problème, formalisation sous forme d'un algorithme, programmation, documentation d'un programme, jeu d'essai et test). Ces activités supposent des connaissances de base en matière de logiciels, machines et réseaux.

Des exemples de projets et d'activités associées sont décrits :

  • Visualisation graphique de données : exemple avec des données géolocalisées
  • Création artistique multimédia et écriture interactive
  • Étude lexicométrique et analyse de texte ou de corpus
  • Réalisation d'une enquête et analyse statistique
  • Réalisation d'une base de données documentaire
  • Transformations et manipulations d'images

Des repères d'acquisition de connaissances sont indiqués dans quatre perspectives

  • Machine, logiciel et réseau
  • Représentation de l'information
  • Programmation et algorithmique
  • Diffusion, stockage et données structurées
Mis à jour le 17 mai 2017
Partager cet article
fermer suivant précédent