Les chroniques de Bertrand Dicale
diffusées sur France Info
à disposition des enseignants

Faire entrer l'École dans l'ère du numérique Logo du MEN Logo de France Info

Accueil > Chroniques > Année 2012 > Je veux être noir

1966

Je veux être noir

Artiste(s) : Nino Ferrer

Diffusé sur France Info le 4 août 2012

Twitter Facebook

Nino Ferrer dit qu’il aimerait avoir « le gosier noir » pour mieux chanter le rhythm and blues et la soul. A cette période, le combat pour les droits civiques des Noirs américains est énormément soutenu en France.

Nino Ferrer n’est pas le seul à aborder ce thème dans la chanson française : Claude Nougaro chante les mêmes regrets musicaux dans Armstrong, adaptation française du vieux spiritual Go Down Moses.

Attention, tous les chanteurs n’ont pas toujours fait dans la finesse. Témoin, deux chansons de Serge Gainsbourg : Là-bas, c’est naturel et Joanna.

Détails sur les morceaux
ArtisteTitreCompo.AuteurLabel et référenceAnnée
Nino Ferrer Je veux être noir Nino Ferrer Nino Ferrer Barclay 982 109-2 1966
France Inter Inter-Actualités de 13 heures : radicalisation dans les troubles raciaux aux États-Unis 22 août 1966
France Inter Inter actualités de 08H00 : arrivée de la marche contre la peur 27 juin 1966
Manu Dibango Je veux être noir Nino Ferrer Nino Ferrer Mercury 982 042 4 1967
Claude Nougaro Armstrong trad. arr. Maurice Vandair Claude Nougaro Philips 842382-2 1965
Nino Ferrer Je veux être noir Nino Ferrer Nino Ferrer Barclay 982 109-2 1966
Serge Gainsbourg Là-bas c’est naturel Serge Gainsbourg Serge Gainsbourg Mercury 548 426-2 1964
Serge Gainsbourg Joanna Serge Gainsbourg Serge Gainsbourg Mercury 548 426-2 1964
Nino Ferrer Je veux être noir Nino Ferrer Nino Ferrer Barclay 982 109-2 1966

Commentaires (1)
  • « Ella, elle l’a », chanson interprétée par France Gall, sur la musique et les paroles de Michel Berger, sortie en single en août 1987 est aussi une chanson en hommage aux voix si particulières des chanteurs noirs tels la talentueuse « First Lady of Swing » Ella Fitzgerald (1917-1996) ici mis à l’honneur. En France, le titre arrive à la deuxième place du Top 50. Il a été certifié disque d’argent.

Compléter cette chronique

Vous pouvez ici indiquer des compléments sur la chronique que vous venez d'écouter. Ces compléments seront mis en ligne a posteriori par nos équipes. Merci de votre contribution !

modération a priori

Votre contribution ne sera pas directement publiée et n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document