Éduscol
Accueil    Actualités    Le dispositif AVAN (Apportez vos appareils numériques) et l'organisation des espaces de la classe d'arts plastiques - Agence des usages

Actualités

Le dispositif AVAN (Apportez vos appareils numériques) et l'organisation des espaces de la classe d'arts plastiques - Agence des usages

L'Agence nationale des usages du numérique éducatif est un site web de référence qui vise la compréhension des enjeux liés à l’évolution des pratiques professionnelles des enseignants dans un contexte numérique. Cette publication présente une veille sur les outils, ressources, services pédagogiques numériques pour l’Éducation, des résultats de la recherche internationale, des expériences d’utilisateurs dans la conduite des actions d’enseignement et d’apprentissage et une observation en continue des processus « usages » mis en œuvre dans le cycle de vie des projets technico-pédagogiques.

David Cohen, professeur d'arts plastiques dans l'académie de Nice, présente dans une interview vidéo le dispositif AVAN (Apportez vos appareils numériques) et l'organisation des espaces de sa classe d'arts plastiques

Origine du projet

Suite à l’équipement en tablettes depuis la rentrée 2011 et en lien avec les programmes, l’idée d’intégrer l’utilisation des smartphones en cours d’Arts plastiques s’est imposée. Suite à un inventaire sur toutes les divisions de l’établissement, trois usages principaux ont été ciblés : la retouche photo, le montage vidéo et l’utilisation de QR codes. Des applications gratuites pour tous les systèmes ont été répertoriées et mises à disposition. En parallèle, après le vote d’un avenant autorisant l’utilisation pédagogique cadrée de ces équipements, une note explicative pour les parents a été envoyée (ENT, papier). Une autorisation signée et une charte d’usage ont été aussi nécessaires. Ce projet en est à sa deuxième année d’usage et touche tous les élèves de l’établissement (soit 700 élèves).

Aspects techniques

Il  a semblé pertinent, et riche en apprentissages, de permettre la connexion des appareils au réseau pédagogique sécurisé (par le biais de proxys). Tout l’intérêt pédagogique de l’usage de ces appareils est avéré : enrichissement des séquences « traditionnelles » d’un volet numérique, ouverture à la créativité et à de nouveaux horizons de travail, diversité des pratiques plastiques, équité par la mise à disposition de tous les élèves d’équipements utilisables partout et à tous moments.
Cela a permis d’enrichir les productions des élèves (faciliter le volet multimédia) et de cibler des ressources pédagogiques pertinentes (QR codes).

La séquence et les compétences

Dans cette séance, il est demandé à des élèves de cycle 4 (5e) de créer un autoportrait dans lequel un ou plusieurs écrans vont interférer. Que montrer? Quels dispositifs utiliser? Les élèves se confrontent, par la pratique, à des notions importantes (prise de vue, cadrage, intention artistique, dispositif de création). L’apport du numérique est flagrant dans cette séquence : d’un point de vue pratique tout d’abord. Plus besoin de jongler avec quelques appareils photos, de perdre un temps fou à transférer les images dans les dossiers élèves. Cela permet aussi d’aborder l’intention artistique dans l’autoportrait (que montrer, que cacher?). De plus, en s’appuyant sur leur pratique personnelle de diffusion de leur image sur les réseaux sociaux (avec l’appui d’un QR code renvoyant au site d’Eduscol sur l’usage responsable d’internet), un échange pourra avoir lieu sur la diffusion et les droits sur ces réseaux (EMC).

Cl@sseLab

Arts L’heure hebdomadaire d’Arts plastiques et les dispositifs pédagogiques engagés permettent un enseignement dynamique dans lequel les élèves appréhendent notions et savoirs par la pratique. Individuellement ou en groupe, les élèves ont souvent besoin d’être mobiles ou d’avoir à disposition des espaces propices à des pratiques différentes. Il est donc rapidement apparu comme primordial de repenser l’espace classe. Avec l’appui du chef d’établissement, et sur fonds propres, le mobilier a été changé afin de rendre l’espace classe modulaire. Des supports mobiles, des espaces de co-working, des fonds bleus et verts pour l’usage de la vidéo : avec peu de fonds engagés, l’effet sur le climat scolaire se ressent immédiatement.

Ces projets ont été mis en place et suivis par l’IA-IPR de la discipline, la CARDIE et la DANE de l’académie de Nice.

Voir la vidéo sur le site de l'Agence des usages TICE

Publié le 22.06.2017

Retour aux articles