Éduscol
Accueil    Actualités    Dossier pédagogique "Autoportraits, de Rembrandt au selfie" - Musée des Beaux-Arts de Lyon

Actualités

Dossier pédagogique "Autoportraits, de Rembrandt au selfie" - Musée des Beaux-Arts de Lyon

Cette exposition née d’un partenariat entre trois musées européens, les National Galleries of Scotland d’Édimbourg, la Staatliche Kunsthalle de Karlsruhe et le musée des Beaux-Arts de Lyon offre un vaste et riche panorama d’un thème cher aux artistes : l’autoportrait. Provenant des

collections de ces trois institutions, ce ne sont pas moins de 150 œuvres – peintures, dessins, estampes, photographies, sculptures, vidéos – qui permettent d’aborder ce genre artistique depuis la Renaissance jusqu’à nos jours. En effet, débutant avec un dessin de Palma Vecchio, daté vers 1510, où celui-ci s’est représenté en s’observant dans un miroir, l’exposition s’achève avec des selfies de l’artiste et dissident chinois AiWeiwei, réalisés lors de son arrestation en 2009 et largement diffusés sur Internet.

Entre l’auto mimesis intime du dessinateur du xvie siècle et l’autoexhibition extravertie du créateur contemporain, les différentes sections de l’exposition questionnent les modalités de l’autoreprésentation et permettent de découvrir combien celle-ci prend des formes diverses. Ainsi tour à tour représenté seul, en plan serré, centré sur son regard, parfois au travail ou bien inscrit dans un cercle familial et amical, l’artiste peut également se montrer en homme du monde ou bien révélant des choses sur la société de son temps. Pouvant jouer un rôle, se déguiser, voire se travestir, il peut aussi aller jusqu’à se concentrer sur son corps pour dissimuler son visage.

À une époque où la pratique du selfie est devenue un véritable phénomène de société caractéristique de l’ère du numérique, questionner la tradition et les usages de l’autoportrait semble plus que jamais d’actualité.

Ce dossier pédagogique très complet propose des pistes pédagogiques à partir des oeuvres présentées lors de l'exposition estivale. Les propositions ne ciblent pas un cycle en particulier un certain nombre de questions formatives pour les élèves à adapter dans des scénarios imaginés par les enseignants eux-mêmes.

Consulter le dossier en ligne

Publié le 28.08.2017

Retour aux articles