sommaire

 Programmes
de langues anciennes

:

- Classe de seconde
BO HS N°6 du 31 août 2000

- Classe de première

BO HS N°7 du 31 août 2000

- Classe de terminale (2003)
BO HS N°3, 30 août 2001

- Documents d'accompagnement

Épreuves de langues anciennes au baccalauréat
:

- Nouvelles modalités des épreuves de latin et de grec (2004)
BO N°21 du 22 mai 2003

- Annales zéro - épreuves écrites de latin et de grec ancien en 2004
Eduscol

Autres sites
:

Ministère de l'Éducation Eduscol
CNDP


Ulysse et le Cyclope

Les représentations de l'épisode de l'Odyssée qui met face à face Ulysse et le Cyclope Polyphème sont nombreuses. Après avoir étudié des extraits du Chant IX de L'Odyssée, on peut utiliser les connaissances acquises pour faire une véritable initiation à la lecture de l'image, occasion de découvrir peut-être certains aspects du texte.

On pourra se préparer en lisant le Numéro des Dossiers d'Archéologie consacré à ULYSSE, L'Europe de l'Âge de bronze (n° 246, septembre 1999), et notamment l'article de Karine LOURDIN, Ulysse pendant l'antiquité gréco-romaine, p. 52 à 63.
Le passage que nous étudions est précisément abordé p. 54 à 59.
L'ouvrage de référence demeure celui d'O. TOUCHEFEU-MEYNIER, Les thèmes odysséens dans l'art antique, De Boccard, 1968.
Le site de l'Université Stendhal Grenoble III : Homerica propose un choix d’images propres à stimuler la curiosité des lecteurs (autour de l'Iliade, autour de L'Odyssée, le cycle épique) commentées par Odette Touchefeu.

L'épisode occupe le Chant IX de l'Odyssée (v. 170 à la fin du chant). On peut distinguer divers moments :
- L'arrivée d'Ulysse et la découverte de l'antre (v. 170-230).
- Le retour du Cyclope Polyphème et son refus d'accorder l'hospitalité (v. 230-305).
- Au matin suivant, après le départ du Cyclope pour les pâturages, Ulysse ourdit sa ruse et prépare le pieu (v. 306-342).
- Ulysse fait boire le Cyclope, puis, quand celui-ci s'endort du sommeil de l'ivresse, il crève son oeil (v. 343-397).
- Grâce à la ruse d'Ulysse qui a déclaré s'appeler "Personne", les autres Cyclopes ne viennent pas au secours de Polyphème (v. 398-414).
- La sortie de la caverne (v. 415-468)
- Ulysse nargue le Cyclope et lui révèle son identité (v. 469-540)
- La fuite d'Ulysse (v. 541-566)
Ce sont les moments de l'aveuglement de Polyphème et celui de la sortie de la caverne qui ont été particulièrement illustrés dans la céramique antique.

LE CYCLOPE

Texte

Le poète décrit l''"antre" du Cyclope au début du récit ; c'est cet espace qui est ici représenté, mais sans recherche de réalisme (v. 215-237).
De même il n'y a pas représentation du festin humain du Cyclope, mais simplement une évocation du fait qu'il mange de la viande crue (v. 287-295).
Mais la représentation concerne spécifiquement le passage des vers 345 à 361, quand Ulysse propose le vin au Cyclope.

Les représentations

On trouve sur Internet quelques représentations du Cyclope. Certaines sont en relation avec son amour pour Galatée (cf. Les Idylles de Théocrite).

Le service [Louvre.edu] ne propose qu'une seule reproduction antique de Polyphème : un marbre du IVe siècle av. J.-C. (h. 6cm)
http://www.louvre.edu

Les célèbres mosaïques de la villa Romana (IVe siècle ap. J.-C.) à Piazza Armerina (Sicile) nous offrent une représentation du Cyclope et de son antre : "c'est le seul document qui présente un animal éventré sur les genoux du géant" (Odette Touchefeu).
http://www.sicilian.net/photoalbum/sicilianphotos/armerina/index.html

Étude de la mosaïque

1. Un premier travail de lecture de l'image s'intéressera à la description de l'organisation de l'espace de la mosaïque (texte : v. 215 ; et  v. 345-346) :
- Quel est le lieu représenté ? Quels sont les éléments significatifs qui permettent de déterminer le lieu ?
- Sur quoi le Cyclope est-il assis ? Ce détail peut-il avoir un lien avec le récit ?
- Comment l'espace présenté par la mosaïque est-il structuré ?
- Quel paraît être l'élément central ? Quel rapport cet élément a-t-il avec le récit ?

2. Les animaux (texte : v. 216-223)
- Les animaux du premier plan correspondent-ils à ceux qui figurent dans le récit homérique ?
- Pourquoi, à votre avis, l'artiste les a-t-il ainsi représentés ? Étudier leur alternance, leur attitude, etc. Sont-ils destinés à former un décor ou sont-ils un élément constitutif du moment de l'épisode mis en scène ?
- Pourquoi, à votre avis, l'artiste n'a-t-il pas représenté les détails qui figurent dans le récit homérique (enclos des animaux, claies pour les fromages, etc.) ?

3. Le Cyclope
- Le récit homérique comporte-t-il une description du Cyclope ? Sur quels éléments peut-on se fonder pour une représentation ?
- Comparez le visage du Cyclope Polyphème représenté sur cette mosaïque avec celui de sa représentation du 6ème siècle. Quels sont les points communs ? Quelles sont les différences ?
- Que faut-il penser de la taille donnée au Cyclope par rapport à celle d'Ulysse et de ses compagnons ?
- Quel élément d'habillement peut, par contraste, faire penser que le Cyclope n'appartient pas au monde des humains ?
- Quel autre détail indique que le Cyclope n'est pas un être civilisé ?

4. Ulysse et ses compagnons
- Quelle position Ulysse prend-il par rapport au Cyclope ? Est-elle notée dans le récit homérique ?
- Que font les compagnons d'Ulysse ? Ce geste est-il justifié par le texte ?
- Analysez les divers détails du vêtement d'Ulysse ? L'habillement du héros est-il décrit dans le récit ? Pourquoi l'artiste a-t-il pris tant de soin pour cet élément. (On pourra comparer avec les représentations antérieures).

5. On pourra tenter une synthèse qui répondrait aux questions suivantes :
- Pourquoi ce moment de l'épisode a-t-il été choisi par l'artiste, plutôt que l'épisode si souvent représenté de l'aveuglement ?
- Quels sont les éléments du récit interprétés par l'artiste ? Peut-on justifier l'interprétation du récit qu'il propose ainsi ?
- La mosaïque rend-elle l'intensité dramatique du récit ?

L'AVEUGLEMENT DU CYCLOPE

Le Texte

On trouve le récit aux vers 372-395 du Chant IX de l'Odyssée.

Les représentations

La plupart des représentations concernent le moment de l'aveuglement du Cyclope. Quelques rares vases nous offrent deux moments de cet épisode : la fabrication du pieu et l'aveuglement.
On consultera systématiquement les bases Beazley et Perseus, avant de fixer son choix.

On trouve des représentations de cette scène depuis le 7ème siècle avant J.-C.

Le site du Ministère de la Culture grec est un portail d'accès aux sites archéologiques et aux musées. Le Musée d'Eleusis propose la reproduction d'un vase (650 av. J.-C.) sur lequel est représenté l'aveuglement de Polyphème par Ulysse.
http://www.culture.gr
Une œnochoé à figures noires du Musée du Louvre (510-490 av. J.-C.) est décorée avec cette scène d'aveuglement
http://www.perseus.tufts.edu (Louvre F 342)

Le décor entrecroise deux scènes ; à gauche un homme maintient dans un brasier un long bâton ; derrière lui, deux hommes "portent un pieu semblable et le pointent vers le visage d'un géant, installé sur des rochers dans une attitude de repos, le buste légèrement redressé, la main droite maintient le genou droit replié, la jambe gauche est complètement allongée ; une massue repose dans le creux du bras gauche." (Odette Touchefeu)

La description complète de cette œnochoé se trouve sur le site Homerica de l'Université Stendhal Grenoble III (Projet Homerica - Iconographie - Autour de l'Odyssée)

On peut également utiliser le cédérom ODA-Pagesjaunes sur la Mythologie antique qui présente une coupe laconienne à figures noires (Bibliothèque Nationale, Paris).

Vers l'interprétation

1. Description de la scène
Dans quel sens le tableau est-il organisé ?
Où se trouve le Cyclope ? Quelle est sa position ? Quels détails permettent de justifier qu'il s'agit bien de Polyphème ?
Par combien de personnages le pieu est-il soutenu ? Faire la description de ces personnages (selon le vase choisi) : habillement, attitude...
Où se trouve le pieu : a-t-il déjà aveuglé le Cyclope ou nous trouvons-nous juste avant la blessure ?

2. La description est-elle conforme au récit homérique ?
Nombre des personnages, taille de l'épieu, position du Cyclope.
Le décor du vase peut-il s'accorder avec le récit homérique ?
Le récit homérique comporte-t-il des éléments réalistes ?
De tels éléments figurent-ils sur les vases ? Justifiez la réponse.

3. Interprétation
L'article de Karine Lourdin insiste sur quelques éléments.
On se reportera à l'article de Karine Lourdin pour tout ce qui concerne le commentaire technique :
- Les vases du 7ème siècle sont contemporains d'une importante période de colonisation des Grecs. " Les périgrinations d'Ulysse sur mer devaient faire écho à celles des colons  ".
- Jusqu'au 5ème siècle, Ulysse n'est pas individualisé. Ce n'est qu'à partir de cette date qu'il devient reconnaissable. On s'attachera donc à rechercher ce qui le rend différent (pilos, vêtements, taille, etc.).
- Les scènes représentées semblent entrer en rapport non plus avec le récit homérique, mais avec les pièces de théâtre (Le Cyclope d'Euripide, notamment).
- Le choix de la scène recoupe les centres d'intérêt, divers selon les époques. Le renouveau du culte de Dionysos entraîne la mise de l'accent sur le " don du vin " plutôt que sur l'aveuglement.

LA FUITE D'ULYSSE

Le texte

Il serait particulièrement intéressant de relire le texte en relevant les éléments les plus significatifs : Odyssée 9, 426-435
- Sous combien de béliers les compagnons d'Ulysse et le héros sont-ils attachés ?
- Comment sont-ils retenus ?
- Comment Ulysse est-il retenu sous son bélier ?

Les représentations

Les représentations que nous possédons sont plus récentes.
Karine Lourdin insiste sur l'intérêt que cet épisode a suscité dans la Grèce ancienne et le nombre important de représentations, sur tous les types de vases. Elle analyse :
Ulysse sous le bélier, lécythe à figures noires (510 av. J.-C.) conservé au Musée de Munich (p.58) ; un détail de ce lécythe est présenté sur le cédérom La Mythologie antique (ODA Édition) ;
Ulysse sortant de la caverne du Cyclope caché sous un bélier (1er s. av. J.-C.) qui appartient au Musée Badois de Karlsruhe.

En consultant la base Perseus, on pourra trouver des reproductions comparables :

- La fuite de la caverne de Polyphème, œnochoé à figures noires, attribuée au Peintre du Vatican (500-475 av. J.-C.), British Museum, Londres
http://www.perseus.tufts.edu (London B 502)

- La fuite hors de la caverne de Polyphème, coupe à figures noires, attribuée à l'école de Stemlesses (530-520 av. J.-C.), Musée de Tolède.
http://www.perseus.tufts.edu (Toledo 1927.97)

La base de l'Université d'Oxford, "The Beazley Archive" propose une reproduction d'un stamnos attique : Polyphème (490 av. J.-C.), New-York Market (Sotheby's)
http://www.beazley.ox.ac.uk/ (Rubrique "Dictionary", "Polyphemos")

On trouvera la représentation d'un détail du lécythe à figures noires de Munich présenté dans l'article de K. Lourdin dans le cédérom ODA-Pagesjaunes : La Mythologie antique.

Selon les représentations qu'on aura collectées, on classera :
- les vases qui présentent plusieurs personnages attachés sous des béliers (la fuite des compagnons),
- les vases qui représentent Ulysse seul,
- les vases qui, exceptionnellement, représentent à la fois Ulysse sous son bélier et Polyphème à la porte de la grotte.

Vers une interprétation

1. Reconnaissance du texte
Selon le vase étudié, on notera toutes les différences avec le texte :
- difficulté des artistes à représenter des groupes de trois béliers, d'où la représentation d'un seul bélier ;
- caractérisation du " bélier " d'Ulysse : est-il reconnaissable ?
- mode de fixation sous le bélier (présence de cordes) ;
- intérêt porté au bélier ou au personnage humain.
On essaiera de déterminer les causes des décalages entre le texte et la représentation.

2. Analyse de la qualité artistique du tableau
Est-ce la scène principale du vase ou un simple décor ?
Comment la scène est-elle insérée au support : remarquer les différences selon le type de vase et les possibilités de représentation.
L'artiste a-t-il ajouté des éléments de décor (représentations végétales, éléments de décor, etc.) ?
La représentation de bélier est-elle précise ? Cela a-t-il une importance pour le récit ?
L'attitude de l'homme attaché permet-elle de lire des sentiments : peur, satisfaction de voir sa ruse réussir...

3. Pour une interprétation globale
Le texte comporte-t-il des éléments dramatiques ?
La scène représentée paraît-elle dramatique ou simplement anecdotique ?

PROLONGEMENTS

" L'interprétation que les artistes en ont faite, reprise par les politiques et les philosophes, est toujours la même, la lutte du bien contre le mal, de la Civilisation contre les Barbares.
Polyphème, c'est le personnage monstrueux qui, malgré sa fabuleuse supériorité, est sur le point d'être vaincu par plus rusé que lui..."
Karine LOURDIN, article cité.